Suivez-nous sur Facebook
Cliquez sur « J’aime »
Smack
Le 17.05.2017 | Par Manu

Voici les images édifiantes de ce journaliste visé par un sniper de l'État Islamique.

Envoyé spécial à Mossoul, en Irak, le journaliste Ammar Alwaely a été visé par un tir de sniper de l'État Islamique.

Cet homme ne doit son salut qu'a la chance puisque s'il était directement visé, la balle a quelque peu dévié et est venue s'encastrer dans la GoPro du journaliste qui sous la puissance de l'impact a tout simplement explosé en mille morceaux.

Une GoPro lui sauve la vie

« Au début, je n'ai pas vraiment compris ce qu'il se passait. Je suis tombé par terre et je n'ai pas pu voir tout de suite si Ammar allait bien » a ainsi déclaré Owen, l'un des membres de l'équipe qui se trouvait sur place avant de continuer « Alors que j'allais me cacher derrière notre véhicule, j'ai eu le temps de me retourner et j'ai vu que la balle avait touché la vieille GoPro que je lui ai donnée il y a de ça quelques jours. Elle a explosé en 1,000 morceaux, il y en avait partout. Le plastique a même coupé sa lèvre. C'est à ce moment-là que j'ai réalisé qu'il aurait suffi d'un centimètre de plus vers la gauche ou la droite et c'est son cœur qui aurait été touché ».

Ammar souhaite déjà retourner sur le terrain.

Quelques minutes après le tir, Alwaely a été transporté à l'hôpital afin de lui faire, faire passer des examens, sans que ses jours soient en danger. Lors de son trajet en direction de l'hôpital, Ammar a tenu à remercier son ami pour la caméra et lui aurait même demandé d'aller lui en chercher une autre à Erbil, la capitale du Kurdistan.

En effet, malgré cette terrible aventure, le reporter souhaiterait retourner sur les lieux du drame afin d'y terminer son reportage. Une attitude courageuse et suicidaire qui force bien évidemment l'admiration.

La ville de Mossoul, elle, est toujours tiraillée entre les combattants de Daesh et les forces iraquiennes qui tentent tout pour garder le contrôle de cette cité symbolique. Après environ sept mois de guerre, des centaines d'habitants sont toujours piégés et gardés prisonniers dans des districts contrôlés par l'état islamique.

Ces images nous prouvent une fois de plus qu'absolument rien n'est encore acquis et que le combat contre le terrorisme et Daesh est toujours d'actualité. Si on ne peut s'empêcher d'avoir une pensée pour ce journaliste, cela ne doit en rien nous faire oublier que des centaines de personnes ont un quotidien centré sur le manque de nourriture, d'eau potable et bombardements.


Likez cet article sur Facebook :
Cette mère de famille va faire vivre un véritable cauchemar à son fils
Cette mère de famille va faire vivre un véritable cauchemar à son fils
Un homme révèle avoir dormi 6 nuits durant avec sa femme décédée.
Un homme révèle avoir dormi 6 nuits durant avec sa femme décédée.
Elle place une caméra pour surprendre l'infirmière qui s'occupe de son père
Elle place une caméra pour surprendre l'infirmière qui s'occupe de son père
Ce père porte chaque jour son fils handicapé sur de longues distances
Ce père porte chaque jour son fils handicapé sur de longues distances
Un chien d’aveugle perd l’usage de ses yeux et se fait guider par un autre chien
Un chien d’aveugle perd l’usage de ses yeux et se fait guider par un autre chien
Âgée de 37 ans, cette indienne gravit l’Everest deux fois en une semaine
Âgée de 37 ans, cette indienne gravit l’Everest deux fois en une semaine
Cette jeune fille de 10 ans est partie à l'école et n'est jamais revenue
Cette jeune fille de 10 ans est partie à l'école et n'est jamais revenue
Un OVNI a-t-il vraiment été repéré tout près de la station spatiale internationale ?
Un OVNI a-t-il vraiment été repéré tout près de la station spatiale internationale ?
Cet homme réalise des maquillages dignes des plus grands films d'horreur
Cet homme réalise des maquillages dignes des plus grands films d'horreur
Une jeune fille de 8 ans mariée de force contre de l'argent meurt !
Une jeune fille de 8 ans mariée de force contre de l'argent meurt !